vendredi 1 septembre 2017

The Stampographer

Mes ennemis prendront avec intérêt connaissance du fait que je publie ces jours-ci un livre d’art chez Siglio Press, éditeur indépendant basé à New York. Comme tout bon livre d’art qui se respecte, il est presque muet, il a de grandes marges blanches qui font mal aux yeux si on le lit à la plage, et il est en partie imbitable. Mais il présente luxueusement en 108 pages couleur les dernières recherches tampographiques issues de mon atelier de la rue du Repos, et tente d’expliquer comment j’en suis venu à faire des tampons alors qu’une belle carrière d’illustrateur de presse alcoolique se présentait à moi. A noter que ce livre est en anglais.

Le livre n’étant pas distribué en Europe, je m’occupe de le diffuser de ce côté de l’atlantique, à la galerie tampographique où on pourra se le procurer sans avoir à payer de frais de port totalement délirants, et sur ma page big cartel ICI
À part ça la galerie tampographique sera ouverte demain samedi 2 septembre de 11h à 19h.