vendredi 2 mars 2018

Kiki

Au chapitre des fabrications de la semaine, un ensemble tout à fait incohérent de danses macabres, de machins Art Nouveau, et de tampons en bichromie orange-rouge célébrant la mémoire de Kiki, mon poisson rouge hélas disparu.
La chose en métal en arrière plan n’est pas de ma fabrication. C’est une poignée de cercueil qu’un éminent correspondant des puces de Saint Ouen, qui connait mes penchants nécrophiles, m’a offerte pour que j’en décore mon petit appartement. Encore cinq poignées à trouver pour avoir le jeu complet.
A part ça la galerie tampographique sera ouverte demain samedi de 11h à 19h, 4 rue du repos, à côté du Père Lachaise.